Sébastien Emeriau - Coupure Pub

Après une longue traversée du désert, Coupure Pub fait son grand retour pour son 10ème épisode depuis sa création en juillet 2011 !

10 épisodes, ça peut paraître anodin, mais pour mes petites mains ça représente une quantité de travail impressionnante passionnante que je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager ;)
Un grand merci à tous ceux qui sont passés dans cette rubrique et à tous ceux qui vont prochainement y passer (de biens belles interviews sont à venir !!).
L’occasion donc pour moi de vous rappeler que vous pouvez toujours voir les interviews de :
 

Frédéric Winckler
Cédric Auzannet
Grégory Ferembach
Clarisse Lacarrau
Thomas Jamet
Philippe Brandt
Charlotte Bricard
Nicolas Levy
Georges Mohammed Chérif.


Encore un immense merci eux ! C’est à chaque fois riche en enseignements, en opinions, en découvertes…

Pour cette 10ème édition, j’ai le plaisir d’accueillir Sébastien Émeriau, directeur du planning stratégique de l’Agence V.
Au programme quelques réactions sur les campagnes Renault, Le Mouv’ et sur le coup de folie de Gabriel Gauthier. On parlera aussi de digital et du succès marketing de la saga Auchan.

Comme d’habitude, vos retours sont les bienvenus ! Et si vous voulez être interviewé, apporter votre opinion sur la pub, contactez moi à 40centimes@gmail.com
Et si vous aimez, n’hésitez pas à partager ! (Pour ceux qui me suivent sur Twitter, @jocelyn_tu est devenu @40_cents)

Sébastien Emeriau pour 40cents from 40centimes on Vimeo.

0’23 - La campagne Le Mouv’ par DDB
1m40’ - La campagne Imported from France de Renault
3m06’ - La campagne électorale est-elle l’opportunité de s’engager pour les marques ?
4m01’ - Le coup de tonnerre de LEG
5m28’ - Le business des compétitions est-il un problème ?
6m55’ - La saga Auchan
8m20’ - Les agences globales passent au digital. Définitivement.
9m37’ - MERCI LEG 

PS : vous remarquerez pendant la vidéo que l’on entend des cris d’enfants. Ne soyez pas mauvaise langue, ce n’est pas parce que l’Agence V se trouve à St Ouen qu’il s’agit d’agressions. Ce sont simplement des enfants qui jouent dans le jardin à coté de la terrasse… Elle est pas belle la vie à St Ouen ?
By the way, désolé pour cette petite gêne ! 

À très vite ! 

Oui en province !

Décidément, Leg, la petite agence dans le giron du groupe Havas, fait toujours du bon boulot ! Surtout lorsqu’il s’agit de Ouï FM, la radio Rock détenue par Arthur.

Depuis plus d’un an, la station se développe et s’en va émettre en province ! Pour le faire savoir, l’agence a créé une campagne print (sur le même principe que les précédentes) avec des déclinaisons dédiées à chaque ville où la radio émet.

Un vrai délice.

Certes, l’idée n’est pas nouvelle. L’utilisation de couvertures de CD ou vinyles dans un contexte réelle est même assez courante. Mais pourquoi se priver d’un concept qui marche ?

Surtout qu’ici le propos s’y prête particulièrement. Les visuels mêlent habilement le cœur de métier de Ouï FM, le rock, et l’information principale, l’ouverture de fréquences en province.
Les photos sont travaillées. Le choix des pochettes et des scènes est judicieux. La déclinaison pour chaque ville travaille correctement la connivence et la notion de proximité, élément très important pour une radio.

Au delà de ça, j’apprécie tout particulièrement la cohérence dans les campagnes Ouï FM. La mise en page, toujours la même et très bien codée, travaille une image de marque en profondeur. Cela facilite la transmission et la compréhension du message et le rend distinctif. Plus généralement, je trouve que c’est une qualité de Leg, de créer un univers propre, cohérent et attribuable à la marque.

Bon avec tout ça, on a hâte de voir la prochaine campagne Eurostar. On est rarement déçu !

Source : Pub en stock