Enlève ton T-shirt, enfile ta capote !

C’est le printemps ! (ouha le scoop !). Et du coup, au printemps, on voit sortir de bonnes publicités pour les préservatifs ! Saison des amours (du sexe en fait) oblige.

Et c’est Tulipan aujourd’hui, qui vient de sortir une nouvelle série de 3 visuels. (À voir plus bas)

Bon, concrètement, les marques de capotes, on en connait deux : Durex et Manix. Le reste, c’est simplement pour se la péter dans les soirées avec un jeu d’alcool où il faut inventer une suite type marques de voitures ou (justement) de préservatifs. (Attention ! L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Enfin, c’est ce qui se dit).

Plaisanterie (pourrie) mise à part, le sujet du préservatif est souvent considéré comme “fun”. Ouai, parler sex à des ados (mais pas que), ça parait plutôt cool. En plus, les freins, c’est quoi ? Le plaisir et… ben le plaisir. (y’a aussi le coté chaint, mais ça, aucune marque ne communique dessus… Étrange…)
Bon c’est vrai, pendant plusieurs années, le discours a été très porté sur la protection, la sécurité et la fiabilité. Mais les capotes sont entrées dans les mœurs, et peu de gens doutent encore aujourd’hui de leur résistance lorsqu’il s’agit des grandes marques.

Et les opportunités dans tout ça ? Ben le plaisir. Le plaisir de pas avoir de gosse, de pas avoir de MST etc…

Du coup, ben les pubs, elles portent sur quoi ? Le plaisir. Pas con les mecs.
Mais le plaisir peut être traité différemment.
Principalement, il y a 2 thèmes qui reviennent :
Le bénéfice produit. Il est souvent évoqué pour des préservatifs particuliers (type rallonge la durée du rapport ou plus fin etc…) ou les accessoires et produits “plaisir”.

Personnellement, j’aime bien le coté suggestif (facile) de Durex. Et puis, on va pas se mentir, il y a un certain coté “je suis un winner”, toujours gratifiant pour une cible masculine.

Les pubs Manix sont excellentes aussi. Plus graphiques, avec un univers plus travaillé et plus évocateur. On s’arrête un peu plus longtemps sur ces visuels. Et forcément, c’est moins potache que les Durex. On tente probablement de toucher une cible un peu plus mature.

Le second thème que l’on observe c’est l’insouciance de la jeunesse. Ici, il s’agit juste de vanter le free sex, sans contrainte, sans enfant quoi.

Et voici donc la nouvelle campagne pour Tulipan.

La comparaison, y’a pas à dire, ça marche bien. Très sobre pour Durex, le message passe bien et fait sourire. Les lapins de Tulipan sont, pour moi, un cran au dessus. Tout simplement parce que l’imaginaire lié au lapin est… porteur sur ce genre de sujet. C’est traité avec beaucoup de légèreté. J’aime bien.

Les derniers print de Tulipan (Agence Young et Rubicam Buenos aires) sont très bien aussi. Le message est simple, la photo soignée (Juan Mathe). Je regrette simplement qu’il n’y ai pas eu de déclinaison des animaux. Cela aurait pu être drôle et donner lieu à des scènes sympas.

Enfin, pour terminer ce petit tour très printanier, voici quelques pubs qui sortent des thèmes que j’ai évoqué :

Pas de visuel produit, pas vraiment de message… J’aime bien le parallèle entre la fille et le printemps, par contre, les mauvaises langues pourraient y voir un message subliminale…

Enfin, voici des publicités Durex que j’apprécie énormément :

Très réussi le coup de la typo. Dans un univers où on a tendance à montrer des filles pour faire plaisir, le coup de faire une campagne typo est intéressant et réussi.
Le paradoxe entre les mots qui composent la jeune femme et ceux qui composent l’homme est bien trouvé. Et l’intégration du logo… Peut-on faire mieux ?

Aller, je vous souhaite un agréable printemps…


Les visuels ont été récoltés un peu partout mais essentiellement chez Publiz
Nouvelle campagne Tulipan via : adsoftheworld