En avant l’Amérique !

Il est temps de tourner une page ! Ou plutôt une page se tourne.
C’est l’oeil pleins de projets que j’ai décidé il y a quelques semaines de quitter mon agence pour m’envoler vers d’autres pays. Profiter d’opportunités pour aller gouter à d’autres cultures, d’autres visions, d’autres façons de faire. Humaines comme professionnelles.

Je pars d’ici quelques semaines découvrir comment ça se passe de l’autre côté de l’atlantique, avec en ligne de mire, les USA et le Canada.

Évidemment, 40centimes qui tournait jusqu’ici au ralentit, risque d’en prendre un petit coup supplémentaire. Mais j’ai tout de même quelques idées qui pourraient bien venir alimenter les lignes de ce blog qui reste pour moi un laboratoire à idées et à opinions. “Keep in touch” parait-il !

D’ici là, j’aimerai convier tout le monde à boire quelques verres pour fêter ça et surtout, pour certains, se rencontrer et échanger de vive voix. 

40 centimes a été une véritable expérience humaine, avec des rencontres toujours enrichissantes. J’aimerai que ça le reste.
Je vous propose donc de nous retrouver le mardi 11 décembre 2012 à la Dédé la frite (salle du haut), un bar très sympa, entre Bourse et Grands Boulevard. On pourra y boire des verres pas cher, discuter, manger, et investir l’étage tout entier !

Pour évaluer le nombre de participants (et mieux négocier la durée du happy hour ou le prix des boissons), merci d’écrire à 40centimes@gmail.com ou de vous inscrire à l’événement sur la page Facebook pour signifier votre présence.

J’espère vous voir nombreux !
À très vite !
 

Gatorad - Isn’t Enought.

Agency : TBWA / CHIAT DAY, US

Énorme pied de nez aux équipementiers (en particulier Nike) avec un spot qui en reprend tout les codes mais les détournes du matériel.
Insight : “Ce n’est pas mon équipement qui me fait gagner, c’est l’énergie que j’ai en moi”
PS : la signature est parfaite.

Sécurité routière, pas besoin d’être morbide.

Découverte de ce spot de la Miami-Dade Expressway Authority.

J’espère que vous avez regardé jusqu’au bout. Personnellement j’aime beaucoup. Depuis plusieurs années nous suivons le modèle anglais du choc. La plupart des publicités pour la sécurité routière sont violentes, choquantes. Je ne conteste pas leur efficacité et par la même occasion je ne l’affirme pas non plus. Je ne sais pas quel est l’impact réel de ce genre de prise de parole.

Ce que j’aime ici, c’est l’absence de dialogue, l’atmosphère mise en place, les petits gestes, les mimiques… La réalisation est très précise. Le spot dure un long moment. Il laisse faire le temps.
Le temps de réfléchir, de comprendre, de se questionner. Le spot, comme une scène de film, fait place au temps de l’émotion, de l’empathie.

Sa longueur permet de s’interroger sur les conséquences. Un spot trop rythmé, choquant, vous laisse en simple spectateur d’une scène. Ici, la lenteur vous donne l’occasion de réfléchir. Et quelques secondes de réflexion sur les dangers de la route, n’est-ce pas toujours ça de gagné ? Et si l’émotion et l’empathie étaient plus fortes que la peur et le sang ?

Allé, je ne vais pas lâcher ma larme, mais je trouve que c’est une façon intéressante de traiter un problème et je ne pense pas qu’elle soit moins efficace.
Malheureusement, je ne sais pas non plus si c’est plus efficace.

Renault navigue entre France et USA !

Étrange l’angle de communication de Renault sur ses citadines…
Depuis quelques années, les Twingo et Clio sont présentées avec des publicités fraiches, jeunes axées sur la vie, la vrai. Proximité avec le consommateur oblige.

Ce positionnement, il se ressent naturellement dans le slogan, la prise de parole la plus synthétique d’une marque :
"Bien dans son époque, bien dans sa Twingo"


Depuis quelques jours, Renault a sorti un nouveau spot pour la série limité Twingo Miss Sixty.

Bon sur la Twingo, la cible est tout de même majoritairement féminine.
En tout cas, on peut dire que le ton est plutôt intéressant. Exit le discours écolo, exit le statut social, les femmes ne s’y intéressent dans la pub (Attention, selon une étude de Auféminin.com, les femmes s’intéressent plus que les hommes aux rejets de CO2 de leur voiture, mais sont moins sensibles à ce discours dans la pub).

En gros, on parle “sociétale”. On est moderne (souvenez-vous des spots “préservatifs” et “travesti”), on se cale sur les pré occupations des citoyens.
C’est intelligent. La Twingo devient une voiture “dans le vent”, qui reflète un esprit jeune, libre, ouvert. Et c’est vrai que pour une citadine, le positionnement est parfaitement en adéquation avec les consommateurs potentiels.

Bon ça c’est pour le coté positif. Mais malheureusement, cette proximité avec le consommateur est complètement gâchée par un détail idiot mais symptomatique :
Les spots se déroulent aux USA.

Quelle erreur ! Comment peut-on essayer de tenir un discours de proximité, de compréhension de la situation des français si le cœur de votre histoire se déroule dans un autre pays !!??

Alors bien sûr, peu de gens vont réellement y prêter attention. Mais merde, je trouve que ça fait vraiment foutage de gueule.  

Je trouve ça dommage. Une bonne idée, des publicités intéressante, une réal fraiche et un décor qui fait importé ! Pourtant, une large partie de ses ventes sont en France ! Et lorsqu’elles ne le sont pas, elles sont souvent européennes…

En résumé : j’aime l’idée de départ mais je déplore qu’on aille tourner aux USA pour le plaisir du voyage…